Lorient Infos

Lorient : 250 personnes pour soutenir les Ukrainiens

Ce samedi avait lieu à Lorient un rassemblement en soutien au peuple Ukrainien. Ce dernier était organisé par le Mouvement pour la Paix. Les représentants des syndicats FSU, CGT étaient présents ainsi que la Ligue des droits de l'Homme, les maires de Lorient et de Ploemeur, les Insoumis et le PCF. Le représentant du PCF a eu droit à des sifflets en début de discours.

Nombreux participants ont déploré une tentative de récupération politique par quelques orateurs.

Le Mouvement pour la Paix, 
après avoir rappelé qu’en 2020 « 39 états ont été le théâtre de conflits armés. Le peuple palestinien qui n’a pas connu la paix depuis des décennies, les dépenses militaires mondiales ont atteint 2000 milliards en 2020,  L’Europe, le monde a besoin de désarmement et de démilitarisation. Non à la guerre pour un cessez-le-feu immédiat. Nous souhaitons une solution négociée sous l’égide des Nations Unies.» Le Mouvement our la Paix demande le retrait et la dissolution de l’Otan.

La Ligue des droits de l'Homme condamne la décision du président Vladimir Poutine de déclencher une guerre d’invasion contre l’ensemble de l’Ukraine après des mois de discussions diplomatiques terribles. La LDH appelle la communauté internationale et la France à intervenir d’urgence pour entamer une désescalade immédiate et la protection des populations. Elle exprime sa totale solidarité avec le peuple Ukrainien, mais aussi avec une partie du peuple Russe qui défile courageusement dans les rues de Moscou Saint-Pétersbourg pour dire non à son dictateur.


Le PCF a déclaré condamner sans réserve le choix de la guerre fait par Vladimir Poutime. Il demande que toutes les dispositions soient prises pour l’accueil des réfugiés.

L'intervention du maire de Lorient Fabrice Loher

Le maire de Lorient
Le maire de Lorient

« J’ai 55 ans je n’ai jamais pensé vivre des heures aussi graves à notre époque, avec une guerre qui se déroule aux portes de l’Europe à 3 heures d’avion d’ici. Je suis venu ici voulant croire qu’au-delà des tentatives de récupérations politiciennes, il faut être à la hauteur de l’événement. Je viens ici pour dénoncer une guerre, la guerre de Poutine parce que c’est lui l’agresseur c’est pas le peuple Ukrainien. L’heure doit être à la dignité et être solidaire au peuple Ukrainien agressé qui mérite de vivre libre. Je ne veux pas que l’on recommence 1938, je ne veux pas que nous soyons aveugles face à ce qui se passe devant nous, le moment est venu de dire stop. Il faut faire savoir à ce dictateur que l’Europe ne laissera pas faire. » La ville de Lorient récoltera des dons à la mairie à partir de lundi pour venir en aide au peuple Ukrainien.

Il a raconté ce qui se passe dans son pays.
Il a raconté ce qui se passe dans son pays.

Un résident Ukrainien a témoigné et prit la parole pour demander de l’aide et des sanctions économiques pour isoler la Russie. 


Une citoyenne Lorientaise s’est approchée du podium pour prendre la parole et exposer son point de vue. Cela lui a été refusé. Elle exprime ici ce qu’elle voulait dire : « J’en appelle à l’éveil de conscience des personnes qui ne peuvent concevoir que par un seul homme qui est atteint d’une maladie grave de paranoïa, on en arrive à de tels extrêmes. C’est aux services secrets de tous les pays de faire ce qu’il faut pour faire cesser de tels agissements. »


Une nouvelle manifestation est prévue samedi prochain, elle permettra de voir si la mobilisation augmente. 

27/02/2022 | 0 commentaire
Article suivant : « Lorient : environ 300 manifestants anti-passe défilaient ce samedi dans les rues »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audience
 Twitter réseau Média Web
Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch  Lorient et agglomération
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction 06 24 26 04 89  |   Nous contacter